samedi 19 mai 2018

#CGTENLUTTE

#CGTENLUTTE – Une lutte exemplaire vient de prendre fin à la clinique du Pré (santé privée) de Théza (dans le 66) seulement deux jours de grève (les 26 et 27 avril 2018) et 70% du personnel mobilisé.

Les revendications :
-          augmentation des salaires
-          augmentation des primes de dimanche et jours fériés
-          mensualisation de la R.A.G (rémunération annuelle garantie )

La direction a fini par céder, un accord a été signé le 27 avril 2018.

Les camarades ont obtenu :     
-          Augmentation des salaires de 11,3 %,
-          Augmentation de la prime dimanche et jours fériés a 30 euros,
-          Mensualisation de la R.A.G,
-          2 jours de grève récupérables en jours fériés ou CA.

Cette victoire marque une nouvelle avancée pour nos camarades de Théza.

Par cette forte mobilisation , nous constatons encore une fois que les revendications aboutissent avec succès.

jeudi 17 mai 2018

#CGTENLUTTE

#CGTENLUTTE – Fin de conflit chez Logifare (Transports) Fareberswiller (57)

Dans cette entreprise de transport et d’entreposage de 164 salariés, c’est une très belle victoire que viennent d’obtenir les salariés. Après 9 jours de grève massivement suivie à l’appel de l’intersyndicale CGT, CFTC, CFDT, 

ils viennent d’obtenir :

- 2% d’augmentation,
- un 13ème mois,
- 200 euros de chèques vacances,
- la mise en place de la subrogation en cas d’arrêt maladie,
- une prime d’assiduité de 45 euros mensuelle.

Notre jeune section syndicale a de plus réalisé 7 nouvelles adhésions durant le conflit.

CGT Direct Assurance

La lutte paie !!!

Tract de la CGT Direct Assurance gagne :


ROUND 2 : CGT WINS !

Rappelez-vous le 1er round : le 6 février 2017, votre syndicat CGT avait assigné Direct Assurance au TGI de Rennes vis-à-vis de la note de la Direction du 10 novembre 2015.

En effet, cette note interdisait aux salariés à temps partiel de poser des JRTTs la veille d’un jour chômé. Dès le lendemain de cette note, votre syndicat CGT avait contesté sa légalité et avait tenté toutes les solutions amiables possibles (droit d’alerte exercé par les délégués du personnel de la CGT, saisine de l’Inspection du travail, proposition de médiation…).

Devant l’intransigeance de la Direction, la CGT Direct Assurance avait porté l’affaire devant les tribunaux  et le 6 avril 2017, le Tribunal de Grande Instance avait déclaré non avenue la note en question.

Victoire de la CGT lors de ce 1er round, mais la Direction de Direct Assurance, continuant de façon obstinée à ne pas vouloir entendre raison, avait décidé de faire appel.

Le 2ème round s’est donc déroulé le 1er mars 2018 devant la Cour d’Appel de Rennes.
Et, le 13 avril dernier, la Cour d’Appel a rendu son jugement :

Une nouvelle fois, la justice valide le combat de la CGT et confirme la décision du Tribunal de Grande Instance : Les juges ont parfaitement confirmé ce que nous avancions depuis le début : comme pour un contrat d’assurance, on ne peut pas modifier les termes d’un accord sans passer par un avenant !

Nous tenons à rappeler que nous avons été la seule organisation syndicale à oser porter la question devant les tribunaux et à se battre pour défendre jusqu’au bout les intérêts des salariés à temps partiels.

Désormais, la Direction a deux mois pour un éventuel pourvoi en cassation.

Pour autant, le fera-t-elle ? La Direction ne peut ignorer que ses chances sont quasi-nulles : « … Il faut savoir que dans l’immense majorité des cas, le pourvoi est rejeté
https://www.jurifiable.com/conseil-juridique/droit-penal/pourvoi-en-cassation

Autre élément important : à la différence d’une procédure d’appel, le pourvoi en cassation n’est pas suspensif. En clair, cela signifie que la décision du Tribunal de Grande Instance, validée par la Cour d’appel, s’applique dès maintenant, que la Direction se pourvoit en cassation ou pas !

Concrètement, ce que cela va changer pour les salariés à temps partiels :
-         Pour vos futures vacances :
Nous invitons tous les salariés en temps partiel à poser dès maintenant sur les périodes de vacances accordées leurs jours de congés librement, quelle que soit leur nature !
Vous pouvez donc, pour vos vacances de Printemps et pour vos vacances d’été, poser un JRTT avant votre jour chômé. Cela ne peut pas vous être refusé par le management car la décision validée par la Cour d’appel est exécutoire, qu’il y ait pourvoi en cassation ou pas !
Et si vous avez déjà posé vos jours sous Pléiades, n’hésitez pas à les modifier en conséquence.
-         Pour vos vacances depuis deux ans :
Nous demandons que les salariés à temps partiel puissent récupérer tous les jours de congés qu’ils se sont vus flouer par cette note illégale et ce depuis novembre 2015 !
Nous attendons que la Direction revienne vers nous pour faire des propositions quant aux modalités de récupération de ces jours.

Vous connaissez l’équipe de la CGT : nous serons extrêmement vigilants quant à l’application de la décision de justice.

Et, une nouvelle fois, nous tenons à remercier tous les salariés à temps partiel qui ont résisté aux pressions du management et nous ont soutenu. Vous aviez raison et votre courage est récompensé.




mercredi 16 mai 2018

vendredi 4 mai 2018

HAPPII ..... Suite

Suite plénière DP de ce 3 mai, un point sur HAPPII



les travaux des groupes se sont terminés le 20 avril,
Une analyse de ses travaux a été faite le 2 mai par les équipes RH, téléphonie, sécurité....en vue de la mise en place.
Tout ceci pour une "meilleure disponibilité vis à vis de nos clients". ...


Vous etes tous dans l attente des comptes rendus.... de ces groupes miroirs....

MI MAI, le projet va être présenté en CE-CHSCT. Pour une phase test mi juin.
Nous ne manquerons pas de vous tenir informé(e)s de la suite de ce "projet"

Alors, restez connecté(e)s



N'oubliez pas, il est encore temps de répondre à l'enquête qui vous a été distribuée concernant vos conditions de travail ! réponse possible par mail sur la boite cgt.caam@gmail.com ou par courrier retour salle syndicale CGT le mans

jeudi 26 avril 2018

Gréve Vente Privée - Encore une victoire

Vente-Privée.com, une grève sans bruit derrière  Air France, Carrefour et la SNCF.
Les préparateurs de commandes  après avoir vu leur participation diminué drastiquement a décidé de commencer une grève.

Résultat d'une semaine de grève :
- Les jours de grève sont payés
- Augmentation des salaires de 2 %
- Prime de 700€

Félicitation à la CGT initiatrice du mouvement et aux salariés !

Les entreprises sont capables d'entendre les salariés quand les outils de production ne fonctionnent plus...