jeudi 23 février 2017

Collectif National du 21 et 22 février 2017

De nombreux sujets ont été abordés, nous vous fournissons quelques informations sur les principaux sujets :

Communication
Des tracts ont été réalisés pour les salaires.
De nouveau tracts sont en cours de rédaction par l’UNECCA.


FSBPA
Nous avons eu un comité fédéral avec une introduction d’un membre du bureau.
Les élections approchent pour le mois de mai,
Il n’y a qu’une seule permanente Valérie Lefebvre Haussmann.
Les autres membres du bureau ont peu de temps à consacrer à la FSBPA car non détachés.

Conférence CGT LCL
La conférence de la CGT LCL va se dérouler début mars, notre DSN est invitée par la CGT LCL. Coralie Ghirardi  va essayé d’y assister durant une matinée pour effectuer une intervention expliquant notre cahier revendicatif. Nous attendons le retour de la CGT LCL pour nous confirmer notre intervention.

FNAF AGRICA (Prévoyance, retraite complémentaire agricole, complémentaire santé pour les faibles revenus...)
Notre DSN va intégrer le Conseil de contrôle des comptes,
Election le 22 février 2017 pour le président et les agents contrôleurs.
Contrôle de la Camarca et de l’AGIRC.
Prochaine réunion le 9 juin pour le 1er contrôle des comptes.

Conférence des permanents
2 personnes par syndicat.
- Droit à  la déconnexion
Rédaction d’un préambule et non d’un accord cadre, chaque Caisse Régionale devra rédiger un accord.
Le droit à la déconnexion mais un suivi de la relation client… est ce que nous allons pouvoir nous déconnecter librement ?
La CGT demande un accord cadre pour limiter les dérives par les Caisses Régionales.
- Réécriture à droit constant de la CNN
Les heures des délégués syndicaux ne sont pas augmentées dans la CNN malgré l’augmentation des heures légales.
La CNN ne suit pas la notion de droit constant, Réponse de la Direction : vous avez déjà droit à un peu plus que la loi, on ne va pas vous donner plus.


Election à venir :
Normandie Seine du 10 et 17 mars 2017, 
CMDS 21 au 28 mars 2017

Représentativité de Branche :
Franche Comté : 17% avec 2 élus
Centre Est : résultat remonté au national
Nord Est : résultat remonté au national
Reste en attente du résultat de Alpes Provence,

Organisation à venir :

- CNN du 1er mars
Coralie, Damien, Yffig et Philippe seront présents

 - Observatoire des Conditions de travail 9 mars
Coralie et Nicolas.

- Invitation de la FNAF au salon de l’agriculture 28 février pour Coralie

- CNN 22 mars
Nicolas, David, Philippe

- Conseil de surveillance Amundi 4 avril – Déclinons l’invitation pour cette année.

- CNN 26 avril
David, Pascal, Philippe

Préparation d’une intervention pour les Caisses Locales, AG CASA à Tours le 24 mai (+ Tract).

Trésorerie :
Art 5 : Réception du courrier indiquant une vérification en  cours du nombre de délégués syndicaux pour donner le budget annuel Art 5.

Formations :
CHSCT  29 mai au 2 juin Formation sur Paris: Guadeloupe, Cote d’Armor, Centre Loire, et Savoie
Formation Eco et Salaire : Anjou Maine, CMDS
Dates en cours de réflexion, Normalement sur Angers

Bilan FESS :
137 jours de FESS sur 2016
1/3 des jours non réclamés par les CR (CATS, Aquitaine, NMP, Touraine Poitou, Martinique, SRA)
1/3 Litiges en cours sur le calcul ( PCA, Savoies, CATitres, Guadeloupe,)
1/3 Demandés et payés (38 jours, CMDS, la Corse, Normandie Seine, Cadif, Centre Loire)

Collectif Mars :
Introduction + propositions des commissions
Décisions à prendre concernant la Représentativité
Commission Vie syndicale

Certaines informations ne pouvant être publiées sur internet, n'hésitez pas à envoyer un message pour le compte rendu complet.







Le groupe BPCE supprime 4 000 emplois

PUBLICATION Fédération Banques et Assurances

Les salariés du groupe Banque Populaire - Caisse d’Epargne ont appris hier par voie de

presse la fermeture de 400 agences et la suppression de 4 000 emplois (11 000 départs)

d’ici 2020. La CGT demande à la direction l’ouverture d’un dialogue.

1 milliard d’économie

Le groupe, qui veut générer 1 milliard d'économies, a annoncé vouloir saisir l'opportunité

du digital et renforcer le poids de ses ventes à distance. Les prémices du futur plan

stratégique 2018/2020, qui sera présenté en novembre prochain. Puisque le groupe BPCE

se targue de ses actionnaires qui « ne sont pas des investisseurs versatiles axés sur la

seule rentabilité à court terme. », la révolution numérique ne devrait pas encore une fois

être dévoyée au seul profit des résultats financiers, mais permettre de meilleures

conditions de travail pour les salariés.

Plan de licenciement à craindre

Malgré l’engagement de François Pérol, président du directoire, de ne pas mettre en place

de plan de licenciements, les inquiétudes sont grandes au vu des objectifs fixés. En effet,

« la pyramide des âges et le turnover naturel » ne suffiront pas à atteindre les chiffres

visés, ce qui laisse penser que des licenciements auront bien lieux.

Des résultats positifs

Pourtant, le groupe encaisse depuis plusieurs années le Crédit d’Impôt Compétitivité

Emploi (CICE) : 107 millions d’€ en 2014, 102 millions en 2015. Quant aux résultats, ils ne

mettent pas le groupe en difficulté. PNB : 23,6 milliards d’euros en 2014 ; 23,8 milliards en

2015 et résultat net 2,9 milliards en 2014 ; 3,2 en 2015.


La CGT demande à la direction d’ouvrir des discussions pour le moment inexistantes, afin

de préserver les garanties collectives des salariés, l’ensemble des emplois et la qualité des

conditions de travail dans les mois et les années à venir.

La fin des conseillers en agence !

Bank of America vient d'ouvrir 3 agences où il n'y a plus de personnel, uniquement des machines pour vous répondre.
En plus des machines, vous pourrez bénéficier d'une visioconférence pour joindre un conseiller.

Ces robots sont capables de tenir une conversation, répondre aux questions sur les crédits consommation, crédits immobilier, ou épargne retraite.

Aucune fermeture d'agence à ce jour, uniquement la création de 3 nouvelles agences.

Ce test va ouvrir la possibilité de fermer de nouvelle agence ou réduire le nombre de conseiller.

Même si les clients sont attachés aux conseillers, tous les moyens sont bon pour diminuer la masse salariale.

mercredi 22 février 2017

Compte rendu : Commission Nationale Economique

Quelques questions à se poser :
- Comment continuer à protéger l’argent des déposants ?
- Les banques recommencent le titrisation, faut’il s’inquiéter ?
- Quels usages des dépôts de nos clients ?
- Une nouvelle nationalisation du Groupe CA permettrait de simplifier la philosophie de gestion.
- Des bénéfices oui, mais pour quoi faire, et pour qui ? Partages salariés, sociétaires, clients, soutient de l’économie.

Les Caisses Régionales vont arrêter les banques de détail et de finances progressivement.
Les Caisses Régionales commencent à investir dans des hôpitaux, des immeubles, des quartiers entiers, des maisons de retraites, des pompes funèbres. Nous accompagnerons nos clients de la maternité au cimetière...
Il faut investir pour gagner plus et surtout ne pas trop distribuer aux salariés qui créent la richesse.

Il faut rappeler que la richesse produite en 20 ans à doublé dans les Caisses Régionales.
La part des salaires est passée de 41% à 29% de cette richesse. Nous produisons plus de richesse mais le partage diminue pour les salariés.
Pour suivre le rythme de progression de la richesse, les Caisses Régionales aurait du nous augmenter de 625€ net chacun des salariés sur 13 mois.
Même la CGT ne demande pas autant d’augmentation ! Nos revendications sont de 500€ par mois.

Les Caisses Régionales refusent d’augmenter nos salaires malgré des bénéfices importants. 

mardi 21 février 2017

Petite histoire du LCL

En 2003, CASA achète le Crédit Lyonnais, mais pas uniquement le Crédit Lyonnais.
Casa a acheté un package comprenant une banque de détail, une gestion d'actif, des services financiers, sa BFI...

Aujourd'hui, CASA déprécie la valeur du LCL pour 491 millions mais le reste du package est intégré directement dans CASA.

Le but de CASA, réduire la valeur du LCL pour uniquement mettre cete banque de détail dans les villes très urbaines et rentables.
Nous ne parlons des réductions d'agence et de salariés.


3.1 Milliards de bénéfice pour CASA en 2016 et combien de salariés en moins, combien de collègues en surcharges de travail...