mardi 24 mars 2020

COVID 19 - 2eme semaine de confinement

COVID 19 - 2nde semaine de confinement.

Le gouvernement a déterminé que la banque est un secteur d'activité indispensable à la nation, tels magasin d'alimentation, pharmacies...

Vous vous êtes tous organisés et hormis certaines agences compromises, les autres points de ventes principaux restent ouverts.

Nous remercions la DRH qui permet aux parents de garder leurs jeunes enfants sans diminution de salaire, de permettre aux personnes "fragiles" de rester chez elles, étant en arrêt.

Pour celles et  ceux des équipes A et B, si vous rencontrez des difficultés dans l'exercice de votre métier, n'hésitez pas à nous remonter vos problématiques. Ne restez pas isolés.

En effet, tous les 2 jours en moyenne, l'ensemble de vos élus CSE rencontrent la DRH en audio, lors de CSE/CSSCT exceptionnels, afin d'échanger et de remonter ces difficultés. Le GHA en est un exemple...

Il n'est toujours pas question de droit de retrait car la direction estime mettre tout en oeuvre pour protéger ses salariés, ex GHA, et installation de "plexiglas" prochainement au niveau des postes d'accueil.

Prenez soin de vous et de vos proches!

lundi 23 mars 2020

Covid-19 - Gestion de la crise

Bonjour à tous,

Quelques informations sur la gestion de la crise au Crédit Agricole :

- Ouverture des agences de 10h à 12h avec rideau fermé
- 2 équipes de 3 personnes par semaine en alternance 1 semaine sur 2

Nous demandons l'ouverture du télé-travail pour continuer à traiter nos mails et demandes clients depuis notre domicile.

Nous aimerions avoir des gants pour l'accueil et du désinfectant ce qui nous parait être le minimum pour notre sécurité sanitaire.


mardi 10 mars 2020

Communiqué Droit social

Take eat easy, Deliveroo, Uber

Les plateformes ne sont pas au-dessus des lois !
Mercredi  4 mars, la Cour de cassation a décidé de requalifier le contrat d’un chauffeur VTC qui travaillait pour Uber en contrat de travail, reconnaissant ainsi l’existence du lien de subordination unissant le chauffeur à la plateforme. Elle a mis en évidence l’impossibilité, pour le chauffeur, de décider librement des conditions d’exercice de sa prestation, notamment de ses tarifs, ou de se constituer une clientèle, ainsi que le pouvoir de sanction de la plateforme. La Cour de cassation a même souligné que la possibilité de se connecter quand on le souhaite, sans sanctions, n’empêchait pas la requalification.
Après l’arrêt Take Eat Easy en 2018, c’est la seconde décision que la Cour de cassation rend à propos des plateformes. Cette décision intervient juste après la condamnation de Deliveroo, le mois dernier, par le conseil des prud’hommes de Paris dans une affaire semblable de requalification. Là encore, la brèche s’agrandit, montrant, une fois de plus, que les plateformes ne sont pas au-dessus des lois.
La pression juridique qui pèse sur les plateformes peut être transformée en moyen de lutte par leurs travailleurs et travailleuses. La CGT soutient ainsi celles et ceux qui souhaitent faire de la requalification un outil pour conquérir de nouveaux droits.
Elle soutient également celles et ceux qui souhaitent s’organiser pour améliorer les conditions de travail imposées unilatéralement par les plateformes. Car, lorsque les plateformes contournent les lois, c’est tou.te.s les travailleur.euse.s qui sont attaqué.e.s dans leurs droits !
De plus en plus de travailleurs et de travailleuses exerçant pour les plateformes numériques s’organisent en syndicats CGT pour faire valoir leurs droits, gagner des garanties, porter des revendications. Nous encourageons à amplifier cette démarche.

vendredi 6 mars 2020

Journée de la femme, 8 mars 2020

Cher.es camarades,

Vous trouverez ci joints les tracts fédéraux et UGICT pour la journée de lutte pour les droits des femmes du 8 mars.

Le 8 mars étant un dimanche de nombreuses initiatives auront lieu en territoire entre le 5 et le 8 mars.

Cette année, cette journée revêt un caractère particulier dans la période de lutte que nous vivons depuis plusieurs mois.

Vous le savez toutes et tous, tout le monde y perdra avec ce projet mais contrairement aux dires du gouvernement ce seront encore une fois les femmes les grandes perdantes.

Alors on lâche rien et  pour le 8 mars on sera nombreux et nombreuses à manifester.

Bien fraternellement




mardi 3 mars 2020

Communiqué de Presse CGT - suite au 49-3

Faute de convaincre, le gouvernement choisit la contrainte et le passage en force !

Samedi, à la suite d’un conseil des ministres annoncé comme dédié aux mesures de prévention contre le coronavirus, on apprenait que le président de la république et le 1er ministre choisissaient d’utiliser l’article 49-3 de la constitution dans le but de couper court aux débats contradictoires à l’assemblée nationale concernant le projet de réforme sur les retraites.

Profiter d’un problème sanitaire grave pour essayer de régler en catimini un conflit social majeur, est pour le moins surprenant voire franchement indécent.

Une nouvelle fois et comme le dénonce la CGT depuis des mois, le gouvernement affiche sa conception du dialogue et de l’écoute ... alors qu’il devient compliqué de contesté le rejet massif de ce projet de loi par une très grande majorité de l’opinion publique.

Nous sommes bien loin des déclarations présidentielles concernant un soi- disant acte 2 du quinquennat.

Dans la même idée, le premier ministre persiste et signe en écrivant samedi aux organisations syndicales un courrier vantant sa réforme, son esprit d’ouverture et la prise en compte des revendications syndicales dans son projet de loi. INCROYABLE !

Comment dans ces conditions, donner du crédit aux futures « concertations » gouvernementales ?

Face à un tel mépris de la démocratie, la CGT appelle à une riposte massive dans la continuité des mobilisations débutées le 5 décembre. Elle appelle l’ensemble du monde du travail, les retraités et la jeunesse à participer à des rassemblements dès aujourd’hui devant les lieux de pouvoir, symbole de la république mise à mal.

Elle appelle avec l’intersyndicale à faire de la journée du mardi 3 mars, une grande journée de grève et de mobilisations contre ce déni de démocratie.

lundi 2 mars 2020

Retraite 49-3

Bonjour,
Le gouvernement impose le silence à l'Assemblée Nationale.
Il accuse les oppositions d'obstruction alors que les parlementaires de sa majorité perdent leurs nerfs et insultent les opposants.
Il reprend son texte et le modifie à sa guise pour soumettre une autre version au Sénat.
La bataille n'est pas finie : une majorité de citoyens est opposée à son projet et une majorité encore plus large est opposée au passage en force.
Allons chercher les opposants, allons convaincre !
Aujourd'hui de nombreux rassemblements sont organisés, partout, en fin de journée (vers 18h souvent), devant les Préfectures ou les Centres de SECURITE SOCIALE.
Nous devons y participer et faire grossir les rangs.

Coralie Ghirardi
DSN UNECCA, 



mercredi 26 février 2020

Retraite - Proposition de La CGT

Vous trouverez ci-dessous une courrier adressé au 1er Ministre par Philippe Martinez concernant des propositions pour la réforme des retraites.