jeudi 18 juillet 2019

Barèmes Macron par La Cour de Cassation

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA CONFEDERATION CGT

UNE VALIDATION ABERRANTE DES BARÈMES MACRON PAR LA COUR DE CASSATION

Malgré l’évidence, la Cour de cassation considère que les barèmes Macron plafonnant les indemnités allouées aux salariés injustement licenciés sont conformes aux dispositions de la convention OIT n°158, ratifiée par la France. Pourtant, l’OIT, saisie par la CGT et FO, n’a pas encore rendu sa décision sur les conséquences néfastes des récentes lois du travail.

Le pouvoir judiciaire vient donc au soutien du gouvernement qui, depuis plusieurs mois, méprise les décisions rendues par les conseils de prud’hommes et met la pression aux juges en faisant passer des circulaires, s’appliquant à démontrer que les barèmes sécurisant les employeurs ne seraient pas contraires au droit international.

Le combat n’est toutefois pas perdu. La résistance des conseils de prud’hommes et des cours d’appel est possible puisque que ce n’est qu’en les confrontant à des situations concrètes que l’on réalise à quel point les barèmes sont dérisoires et ne permettent pas de réparer le préjudice des salariés injustement licenciés.

Pour exemple, un ou une salarié-e rémunéré-e au Smic à temps plein, ayant 1 an d’ancienneté percevra en cas de licenciement abusif, entre 1500 et 3000 euros. Quand on sait qu’une femme de plus de 50 ans reste en moyenne 2 ans au chômage, on voit qu’une telle somme est très loin de réparer le préjudice subi.

La réclamation portée par la CGT contre les barèmes devant le Comité européen des droits sociaux est également toujours en cours. Nous sommes convaincus que le comité considèrera que les barèmes, en ce qu’ils permettent uniquement aux employeurs violant le Code du travail d’anticiper le « coût » d’un licenciement injustifié, sont contraires aux engagements internationaux ratifiés par la France.
Le gouvernement n’aura alors d’autres choix que d’abroger les barèmes.

Montreuil, le 17 juillet 2019

vendredi 5 juillet 2019

Négociation REC - Nos propositions soumises à la Direction

Préambule,

Souhaitant promouvoir une rémunération innovante, de qualité et solidaire, nous proposons que la rémunération extra conventionnelle devienne fixe et ne soit plus liée aux objectifs commerciaux de l’entreprise. De même, nous préconisons une réduction de l’écart de rémunération entre les métiers.

Cette solution aurait comme avantage de gagner du temps pour de nombreux services et collègues, cette force de travail pourrait être réallouée à d’autres fonctions et notamment à subvenir aux postes vacants.

De plus, la REC est perçue comme un stress pour les salariés et facteur de risques psycho-sociaux.
Enfin, il existe une compétition parfois malsaine et puérile entre managers. (Qui aura la plus grosse REC?)

Comprenant que cette proposition puisse être avant-gardiste pour certains de nos interlocuteurs, nous nous permettons d’apporter nos propositions de nature plus classiques, moins agiles mais cependant importantes pour nos collègues.

Nos propositions :

1) Détermination du taux d’atteinte des objectifs (II B)
Unités des réseaux de proximité et spécialisés :
70%sur les objectifs de l’agence / 30% sur le taux d’atteinte CR

2) Maintien du plafonnement à 120% et de la garantie à 80%

3) Augmentation de la grille de REC uniforme de 500 € (cinq cents) pour chaque métier.

4) Ajout des nouveaux métiers dans la grille (ex : conseiller bancaire…)

5) Temps de présence (Titre VIII)
- Intégrer l’ensemble des congés rémunérés de l’art 20 de la CCN ainsi que le congé d’allaitement.
- Absences pour maladie ou pour temps partiel thérapeutique à hauteur de 100%

jeudi 4 juillet 2019

L’établissement psychiatrique Sainte Marie, la CGT devient 1ère organisation

 #CGTENLUTTE- Lutte gagnante : L’établissement psychiatrique Sainte Marie, la CGT devient 1ère  organisation ! Dans l’Aveyron, après la Bosch au mois de novembre (1500 salariés) où la CGT a remporté les élections pour la 1ère  fois depuis 14 ans, après le conseil départemental (1800 agents) où la CGT au mois de décembre, devient la 1ère organisation de manière historique devant la CFDT, depuis mi-avril c’est désormais à St Marie (810 salariés) que la CGT devient la 1ère  organisation et pour la 1ère  fois de l’histoire de cet établissement.
À l’issue du scrutin qui s’est terminé hier soir, la victoire de la CGT est sans appel, avec une représentativité de 54.46% contre 36% en 2014.
Avec 15 sièges (titulaires et suppléants) sur les 28 à pourvoir, la CGT est donc la seule à pouvoir signer un accord majoritaire, FO et UNSA (ex CFDT) se partagent le reste des sièges.
La CFDT, majoritaire aux dernières élections a totalement disparu au profit de l’UNSA.
Cette grande victoire électorale est le fruit d’un travail sérieux et collectif, engagé depuis plusieurs années et le résultat de la mise en œuvre d’une démarche réellement démocratique, qui a permis une forte progression du nombre en voix, en pourcentage +18,46 % et en nombre d’adhérents.
L’UD CGT félicite tous les militant-e-s, pour ce succès qui renforce un peu plus le poids de la CGT en Aveyron
.

mercredi 3 juillet 2019

Pour la 1ère fois, la CGT arrive en tête aux ateliers du goût

  • #CGTENLUTTE- Lutte gagnante : pour la 1ère fois, la CGT arrive en tête aux ateliers du goûtPour la 1ère fois, la CGT est arrivée en tête avec 50,11 % de voix, soit 7 sièges sur 12 tous collèges confondus, lors des élections CSE et ce, dès le 1er tour.
    L’entreprise « Les Ateliers du Goût » appartient au Groupe Sysco dont les salarié.e.s sont en grève depuis une semaine pour l’amélioration de leurs conditions de travail.
    La confiance est accordée aux élu.e.s CGT dans la lutte, bravo et bon courage pour les suites.

lundi 1 juillet 2019

la CGT confirme sa 1ère place au Sofitel Lyon Bellecour

  • #CGTENLUTTE- Lutte gagnante : la CGT confirme sa 1ère place au Sofitel Lyon Bellecour 
    La CGT est et reste la 1ère organisation syndicale au Sofitel Lyon Bellecour suite aux élections CSE dans cet établissement, avec plus de 33 % des voix.
    La CGT a vivement remercié les salarié.e.s de lui avoir accordé, encore une fois, leur confiance et ainsi lui permettre de défendre au mieux leurs intérêts.
    Bravo à eux…

mercredi 26 juin 2019

Lutte gagnante : après 15 jours de grève, victoire pour les salariés de la clinique Clinalliance

                                      
  • #CGTENLUTTE- Lutte gagnante : après 15 jours de grève, victoire pour les salariés de la clinique Clinalliance Pierrefitte (93)

  • Le 29 mai, les salariés de la Clinique Clinalliance Pierrefitte se sont mis en grève, un mouvement massif suivi et qui s’est renforcé à mesure que la direction affichait sa surdité et son mépris devant les légitimes revendications des personnels.
    Les salariés en lutte ont obtenu :
    - Le remplacement de matériels médicaux ;
    - L’engagement d’assurer systématiquement le remplacement des absences ;
    - Une augmentation de 130 euros brut pour les aides-soignantes.
    - Une augmentation salariale jusqu’à 5% liée à l’ancienneté.
    - L’enterrement de modifications de planning qui bouleversaient négativement les rythmes de vie des salarié-e-s.
    Les salarié-e-s réunis en assemblée générale ont décidé la reprise du travail pour le jeudi 13 juin.
    Elles et ils ont gagné sur un certain nombre de leurs revendications et ont renforcé les liens de solidarité au sein de leur collectif de travail. Désormais le climat social au sein de cette clinique privée sera d’une tout autre nature : la direction devra tenir compte de la voix des salarié-e-s !

samedi 22 juin 2019

la CGT devient la 1ère organisation chez Fiducial Private Sécurity !

  • #CGTENLUTTE – élections  gagnantes - la CGT devient la 1ère  organisation chez Fiducial Private Sécurity !
Avec un score qui a doublé, passant de 17 % à 33,74 %, la CGT devient la 1ère  organisation syndicale chez Fiducial Private Security, très loin devant les autres organisations syndicales.
Ce succès a été permis grâce à des militants qui sont au plus près du terrain et des salariés et qui répondent aux préoccupations des travailleurs dans le secteur de la prévention sécurité

jeudi 6 juin 2019

BNP Paribas Personal Finance - Gréve / Débrayage

Entre 300 et 500 salariés  de BNP Paribas ont décidé de faire gréve à Mérignac le 4 juin 2019.

Le motif : une révision de leur accord d’intéressement à la baisse représentant 20% pour un salaire brut annuel inférieur à 40 000€

Un deuxième mouvement est décidé pour le 6 juin sur le site de Mérignac comptant 1600 salariés.

Nous soutenons nos camarades de Mérignac dans cette action pour ne pas perdre de pouvoir d'achat.

L'Intéressement et la participation ne sont jamais acquis, un accord peux modifier à tous moment les sommes versées et ces sommes sont toujours liées aux résultats de l'entreprise.
Les négociation actuel au CAAM sont au point mort avec aucune augmentation ou meilleure répartition  des l’intéressement.
La CGT souhaite en permanence garantir vos revenus et demande régulièrement qu'une part plus importante d’intéressement et de participation soit intégrée à vos salaires au sein du Crédit Agricole Anjou Maine.

lundi 20 mai 2019

#CGTENLUTTE – LE CREUSET

  • Lutte gagnante : La lutte paie  chez  LE CREUSET  à Fresnoy-Le-Grand (02) !
Les élections CSE viennent d’avoir lieu dans l’entreprise.
1er Collège
La CGT rafle les élections CSE à LE CREUSET puisque qu’elle y obtient tous les sièges.
Ce résultat est à mettre en lien avec les naos 2019 qui ont permis d’obtenir :
§  Prime MACRON : 500 euros payables le 31 mars
§  Augmentation d’1,8% pour l'ensemble du personnel.
§  Augmentation  de 2 % pour les bas salaires

jeudi 16 mai 2019

#CGTENLUTTE – Lutte gagnante CPAM

  • Lutte gagnante à la CPAM de l’Allier : La CGT est 1ère OS avec 82 % des suffrages exprimés !Sur 11 sièges à pourvoir au total pour la CGT : 10 sièges sur 11 en titulaires et 9 sur 11 en suppléants.
    Collège employés : 7 titulaires, 6 suppléants
    Collège cadres : tous les sièges, 3 titulaires, 3 suppléants.
    C’est un super résultat à mettre à l’actif des camarades du syndicat des organismes sociaux de l’Allier.
    Ce résultat est le fruit d’une activité au plus proche des attentes des salariés, un travail énorme des Camarades. 
    Félicitations aux Camarades pour la bonne campagne menée et cet excellent résultat.

#CGTENLUTTE

Lutte gagnante : Victoire pour la CGT de l'entreprise Ciments CALCIA (51)L’entreprise compte 1300 salariés en France répartis sur 10 sites en France.
Depuis 3 ans,  la direction faisait la sourde oreille sur la prime de participation aux bénéfices avec le risque qu’elle ne soit plus versée aux salariés. La CGT tentait, depuis, d’ouvrir des négociations avec la direction générale pour modifier le calcul de cette prime.
Face au  refus catégorique de la direction, la CGT a initié un conflit dans la Marne, sur le site de Couvrot, dès le 25 avril 2019. 101 grévistes sur 136 salariés et ceci pendant 13 jours...
Cette stratégie a payé, la direction a été contrainte d’ouvrir des négociations et de modifier le calcul de la prime.
Résultat : 1550 euros nets de prime compensatoire et 2 jours de grève payés.
A l’issue du conflit, la CGT du site a fait 4 adhésions  portant le taux de syndicalisation à  55% du personnel.
La lutte paye, bravo à eux 

vendredi 22 mars 2019

#CGTENLUTTE - Lutte gagnante

  • #CGTENLUTTE - Lutte gagnante : Beau succès aux élections  pour la CGT chez Kimberly Clark (54)
La CGT a remporté les élections CSE à Kimberly Clark.
Certes, elle était seule en lice mais elle a gagné des taux de participations très intéressants !
Dans le premier collège :
§  taux de participation de près de 88 % et la CGT rassemble 85 % des inscrits.
Dans le second collège :
§  taux de participation de près de 95 % et la CGT rassemble 93 % des inscrits.
Belle marque de confiance des salariés qui vient récompenser la démarche CGT dans l’entreprise se basant sur la proximité et la lutte..

mercredi 20 mars 2019

#CGTENLUTTE – Elections gagnantes

  •  LA CGT, 1ère  ORGANISATION SYNDICALE CHEZ DOMINO’S PIZZA FRANCE AVEC 91,6 %
Pour le 1er  tour des élections professionnelles chez Domino’s Pizza France, la liste CGT a obtenu 91,6 % de représentativité.
Ce score traduit le soutien des salarié-e-s pour notre organisation et les valeurs que nous véhiculons. Félicitations aux élu-e-s qui ont su mobiliser les salarié-e-s sur le terrain !

vendredi 15 mars 2019

MERCI !

UN GRAND MERCI

Nous voulons vous remercier vous tous, nos adhérents et nos sympathisants pour le succès enregistré au 1er Tour.

Grâce à vous, la CGT Anjou Maine devient représentative avec 11.99% des votes, nous doublons notre résultat des dernières élections.

Notre voix ne sera plus uniquement consultative, nous pourrons signer des accords, vous défendre et faire avancer vos revendications.

Nous espérons être digne de votre confiance et continuer d'être à vos côtés au quotidien.


Un deuxième tour va avoir lieu à partir du 28 mars au 4 avril pour les collèges AA et TAU (suppléant).

Nous comptons sur vous pour confirmer votre vote du 1er Tour et convaincre quelques collègues de voter pour la liste SUD-CGT.

jeudi 14 mars 2019

DERNIER JOUR

Si ce n'est déjà fait, vous avez encore quelques heures (15h maxi) pour voter, et faire voter vos collègues pour élire vos élus CGT au Comité Social Economique (CSE)



mercredi 6 février 2019

#CGTENLUTTE – Election gagnante

  • #CGTENLUTTE – Election gagnante : élection CSE  "Dans le Cantal (15) , les femmes luttent et gagnent "
Le syndicat CGT ASeD Cantal (association aide et maintien des personnes à domicile) a remporté les élections CSE.
Dans le collège ouvrier, les camarades qui œuvrent tout au long de l'année pour améliorer les conditions de travail et de rémunération ont obtenu un franc succès et un soutien de l'ensemble des salariés. Elles ont fait une moyenne de 240 voix sur 245 bulletins valablement exprimés.
Dans ce milieu fortement féminisé, pénible avec de longs trajets et de grandes amplitudes nos camarades ne comptent pas leur temps. Leur implication et adhésion dans le syndicat leur permettent  aujourd'hui de faire du 100% aux élections.
Encore félicitations à ces femmes qui s'engagent et luttent pour l'amélioration de leurs conditions de travail.

jeudi 31 janvier 2019

#CGTENLUTTE Leclerc d’Enval (63) obtient 84,5% des voix !

  • #CGTENLUTTE – Lutte gagnante : nouvellement créée, la CGT Leclerc d’Enval (63) obtient 84,5% des voix !
11 sièges, dont 9 pour le collège employés (titulaires et suppléants) 7 sièges pour la CGT 84,5%, contre 2 sièges et 15,5% pour la Cfdt !
Collège employés :
240 inscrits, 180 votants, 174 suffrages valablement exprimés pour un taux de participation de 75% !
Liste CGT collège employés :
147 voix, 7 sièges, 84,5%
Tous les candidats CGT sont élus au 1er tour !
Lors de la négociation du protocole pré-électoral des avancées significatives avaient été négociées et obtenues :
§  Mise en place d’une réunion d’information syndicale (1h30) sur le lieu et pendant le temps de travail
§  4h de délégation par candidat pour mener campagne
§  La présence des suppléants aux réunions plénières
La fédération du commerce a félicité la nouvelle équipe pour son implication.

Le Crédit Agricole condamné pour harcèlement moral

Article extrait : https://la1ere.francetvinfo.fr/guadeloupe/credit-agricole-condamne-harcelement-moral-674489.html

La caisse régionale du Crédit Agricole a été condamnée pour harcèlement moral… C’est un salarié de l’encadrement qui avait déposé plainte contre la direction en 2017. Il se disait victime de souffrance dans son travail orchestrée par ses supérieurs hiérarchiques.

C'est une première en Guadeloupe... La Caisse régionale du Crédit Agricole vient d’être condamnée pour harcèlement moral. Patrick Mas, salarié de la banque depuis 33 ans, et membre de l’encadrement, avait porté plainte contre la direction en 2017. 
 

Le Crédit Agricole condamné par le conseil des Prud'hommes

Salarié depuis 33 ans au Crédit Agricole, Patrick Mas est responsable d’unité avec 3 salariés sous ses ordres. Mais l’homme avait aussi été très actif dans le mouvement de grève de 2016 en faveur du maintient des  40%.
En 2017, il est victime d’un malaise vagal consécutif à une surcharge de travail sans moyens adéquats et reste en congé de maladie 9 mois. A son retour, son service existe toujours mais plus son équipe. Il est rétrogradé dans l’organigramme, laissé sans aucune tâche à accomplir avec ses dossiers transmis à d’autres.
Un séminaire auquel il avait l’habitude de participer est à nouveau organisé, mais cette fois-ci, il aurait purement et simplement été écarté.
Dans le même temps, un certain nombre de primes auxquelles il a droit ne lui sont pas intégralement versées. Il pense alors que sa direction lui fait payer le prix de son engagement syndical. Après plusieurs tentatives de discussion infructueuse avec cette dernière, pour mettre un terme à cette situation et résoudre la dégradation de ses conditions de travail, il entame une procédure de harcèlement moral.

En décembre, le Conseil des Prud'hommes lui donne raison. La caisse régionale est condamnée à lui verser 10 000 euros de dommages et intérêts ainsi que certains rappels de rémunération.
 

L'affaire P. Mas ne serait pas un cas isolé selon son avocat

Pour Patrick Mas, c'est une victoire pour lui, mais aussi pour tous ceux qui souffriraient au sein de l’entreprise et qui n’osent pas parler…

mardi 29 janvier 2019

Prime Macron - 500€ ou plus...


Pas tous égaux pour la prime !


 Pour info :

Quand vous touchez 500€ et
que vous pensez que tout le monde a perçu 500€.

Le saviez vous ?

Ceux qui perçoivent plus de 3 fois le SMIC …
ont perçu 710€ soit 500€ de salaire brut + 210€ pour compenser les cotisations patronales et leur permettre de cotiser à la retraite, maladie…


Egalité ?
Equité ??

Rejoignez nous pour continuer à défendre vos droits.